Bebetes

La cohabitation entre chiens et chats

Vous aimez ces animaux domestiques classiques, dont le chat et le chien ? Vous souhaitez garder à la fois le canidé et le félidé dans votre maison ? Faire cohabiter ces deux animaux peut être difficile, mais pas impossible. En tant que maître, vous êtes celui qui va imposer les règles dans la maison. Si vous vous y prenez bien, tout ira pour le mieux. Comment faire pour que cette cohabitation soit effective en accueillant comme il se doit votre nouveau chien ou chat ?

Les règles de base

Faire cohabiter un chat et un chien constitue une étape avancée dans l’élevage d’animaux domestiques chez soi. Ce n’est effectivement pas l’affaire des novices. Si ces derniers souhaitent agir ainsi, l’assistance d’un professionnel du dressage animal relève d’une nécessité. Cela permet d’éviter les blessures graves, la souffrance animale et les problèmes en tous genres.

Si vous êtes plus ou moins familier avec les chats et chiens, l’assurance de la cohabitation entre ces 2 animaux ne devrait pas constituer un gros problème. En cas de doute, les conseils d’un éducateur animal ne seront toutefois pas superflus.

Un habitué des chiens et chats sait par exemple que le chien est profondément attaché à son territoire. Il peut toutefois partager une fois les règles du jeu bien claires. Le chat, quant à lui, a besoin de se sentir libre, d’avoir plus d’espace à explorer.

Il faut savoir qu’il y a des races de chiens qui cohabitent facilement avec les chiens. Parmi ces races canines faisant montre d’une certaine sociabilité envers les autres animaux, il y a le Basenji. Il est calme et fait preuve d’un certain sang froid en toute situation. Le Yorkshire Terrier, lui, a presque la même taille qu’un chat et aime particulièrement les jeux et les bêtises. 

Parmi les autres chiens de petite taille qui peuvent cohabiter facilement avec les chats, il y a le Cavalier King Charles Spaniel, le basset, l’épagneul.

Une cohabitation le plus tôt possible

Pour que votre chat et votre chien s’entendent très bien dans la maison, il est judicieux de les faire cohabiter le plus tôt possible. Plus précisément, cela doit commencer dès leurs 3 premières semaines. À cet âge, le chien est moins agressif et le chat moins anxieux. Vous avez à les faire rencontrer plusieurs fois  au fil du temps, du moins tout au début. Une fois que chacun est habitué à l’autre, vous pouvez les laisser jouer ensemble, mais toujours sous surveillance.

Une fois que la familiarisation est effective, il revient au maître de bien organiser la vie dans la maison. Le chat doit avoir un endroit en hauteur pour dormir et aussi pour manger. Le chien, lui, est en bas. De cette façon, il n’y aura ni gêne ni combats au moment du repas ou lorsque les animaux font la sieste.

Les règles de territoires sont également à définir par le maître. Le chien peut avoir sa petite zone à lui dans la maison. Il en est de même en ce qui concerne le chat. Après, tout le monde est libre de circuler dans les coins et recoins de la maison. Tout cela n’appartient exclusivement pas à un animal domestique en particulier. Comme indiqué précédemment, c’est surtout le chat qui a besoin de cette liberté de mouvement. Cela le rend moins stressé et lui permet de croquer la vie à pleines dents.

Il est encore judicieux d’inciter le chat et le chien à jouer ensemble. C’est la bonne chose à faire, du moins au début. Il est possible de proposer plusieurs jeux, dont des jeux de balle, de la course. Il faut surveiller un peu les animaux pour voir comment ils se comportent et pour mieux cerner leur psychologie. Cela permet de savoir si les animaux peuvent être agressifs ou non. C’est aussi une bonne façon de savoir qu’est-ce qui peut énerver son chat et son chien.

Une fois les règles bien posées, il faut laisser le chien et le chat vivre ensemble comme ils s’entendent. Vous intervenez uniquement lorsqu’il y a des écarts, genre l’un des animaux est trop agressif ou trop anxieux. Vous verrez ainsi qu’une très grande histoire d’amitié peut lier votre chien et votre chat. En l’absence de l’un, l’autre peut être triste, voire se sentir complètement perdu.

Quand la première rencontre se fait à plus de 3 semaines

Il peut être difficile de faire en sorte que le chat et le chien cohabitent facilement ensemble quand on les fait rencontrer pour la première fois. Idem quand ils ont plus de 3 semaines. Le chien a tendance à être agressif lors de cette rencontre. Le chat, lui, est soit agressif, soit anxieux en fonction de son tempérament.

Lors de la première rencontre, il faut une muselière pour protéger le chat. Quand le chat, lui, devient agressif, il faut le sortir rapidement. La démarche est alors de les faire se rencontrer souvent, détendre l’atmosphère, et montrer aux animaux que votre affection pour l’un et l’autre est similaire.

Quand un animal occupe les lieux avant l’autre

La difficulté peut se faire sentir quand l’un des animaux occupe les lieux en premier. Le combat est de faire en sorte que celui qui était déjà là accepte le nouveau venu et que ce dernier se sente rapidement chez lui dans la maison de son maître et en compagnie de son nouveau camarade.

Quand le chien était là auparavant, il est normal qu’il se sente menacé à la venue d’un chat. Après quelques semaines de familiarisation, le chien accepte facilement son nouvel ami et adhère au partage de territoires. C’est la nature du chien. Concernant le chat, il faut l’habituer à se détendre à la vue du chien. Une fois cela fait, il se familiarisera facilement et acceptera son nouvel ami.

Et si un animal est largement plus grand que l’autre ?

Il y a encore le problème de taille. Comment faire en sorte qu’un chien de taille moyenne ou un gros chien et un chat qui n’ont pas été élevés ensemble puissent cohabiter ? Comment un gros chat peut cohabiter avec un chien nain sans chercher à le dominer ?

Pour ce problème de différence de taille, il faut savoir qu’il y a des chiens de taille moyenne ou de grande taille qui acceptent facilement les chats. Parmi ces types de chiens, il y a par exemple le Boxer, le Terre-Neuve, le Berger allemand, le Labrador-Retriever. De la même manière, il y a de gros chats qui n’ont aucun problème avec les chiens nains comme le Main Coon, le Savannah et le Ragdoll.

Catégories

Auteurs